Deux clubs, une rivalité : épisode 1

Des sommets, des derbys, des classiques, de nombreux matchs déchaînent les passions à travers le globe pour des raisons bien précises. Qu’est-ce qui pousse certains supporters à haïr autant les fans du camp d’en face ? Comment une telle animosité a pu se développer ? Au programme de ce premier épisode : de la corruption, des religions, des tragédies, la dictature et les classes sociales.

Inter Milan VS Juventus Turin

Les Nerazzurri et la Vieille Dame ont d’abord une rivalité géographique puisqu’ils sont présents dans des régions historiquement opposées. Un antagonisme entre la Lombardie de l’Inter et le Piémont de la Juventus a longtemps perduré. Elle prend un impact définitif au niveau sportif lors de la saison 1960-1961. À deux journées de la fin, les deux équipes, candidates au titre, s’affrontent. L’Inter l’emporte sur tapis vert à cause de problèmes entre supporters. Le match est finalement rejoué après un appel de la Juve. Les Intéristes, furieux, envoient une équipe de jeune et perdent 9-1. La Juve décroche ensuite le titre de champion.

La rivalité redouble d’intensité au début des années 2000 quand la Juve est rétrogradée en Série B après l’affaire du Calciopoli. Également impliquée, l’Inter est blanchi et récupère les titres perdus par la Juve en 2005 et 2006.

Embed from Getty Images
Celtic Glasgow VS Glasgow Rangers

Le plus important derby écossais tire son origine dans la religion. Au départ, les Rangers étaient profondément soutenus par une population protestante et proche de la Couronne d’Angleterre alors que les catholiques et l’importante communauté irlandaise supportaient majoritairement le Celtic. En 1971, un véritable drame a lieu puisque 66 personnes perdent la vie lors d’un derby après un mouvement de foule dû à l’égalisation tardive des Rangers.

L’appellation du derby, Old Firm, littéralement « Vieille Entente », date du début du siècle passé. Les Rangers prêtent un gardien au Celtic pour leur permettre de disputer leur match de coupe face à Hiberdian. Le journaliste local est choqué par ce procédé et utilise ce terme pour désigner cet accord entre les deux clubs de la capitale.

Embed from Getty Images
Boca Juniors VS River Plate

Les deux clubs sont à l’origine créés dans le même quartier de Buenos Aires : la Boca. Malgré le déménagement de River Plate dans un autre quartier de la ville, la rivalité prend encore plus d’ampleur. Lors d’un match en 1931, une bagarre éclate entre les joueurs et trois d’entre eux sont exclus. Des supporters de River auraient brûlé le drapeau de Boca et déclenché des affrontements avec les fans de River. Cette rivalité est également une rivalité des classes. Avec ses moyens économiques plus élevés, River est considéré comme le club privilégié des classes plus aisées alors que Boca attire d’avantage les classes populaires.

En 1968, une véritable tragédie secoue le football argentin à la fin d’un match entre les deux rivaux. Pour une raison inconnue, les portes permettant de sortir du stade étaient fermées et ne permettaient pas aux supporters de Boca de rentrer chez eux. Après un mouvement de foule, 71 personnes perdent la vie. On ne sait toujours pas qui est responsable de ce drame. Plus récemment, les deux clubs se sont affrontés en finale de la Copa Libertadores pour la première fois de leur histoire. Avant le match retour au stade de River, le bus des joueurs de Boca a été caillassé et plusieurs blessés ont dû être déplorés. Le match a finalement eu lieu bien plus tard à Madrid pour éviter tout nouveau débordement.

Embed from Getty Images
FC Barcelone VS Real Madrid

La rivalité entre les deux grands clubs espagnols tire son origine de la période franquiste dans les années 40. Madrid était le siège du gouvernement qui désirait un pays uni et fort alors que Barcelone était le centre de la Catalogne, désireuse d’indépendance. La situation actuelle catalane est toujours source de tension entre les deux formations.

Le Clasico prend une autre dimension en 1943 lors de la demi-finale de la Coupe du Roi. Les Barcelonais s’imposent 3-0 lors du match aller avant de s’effondrer 11-1 au match retour. Match le plus attendu de la planète foot, le Clasico espagnol continue de déchaîner les passions entre deux des plus grands clubs du monde.

Embed from Getty Images
Olympique Lyon VS AS Saint-Étienne

Le Derby est d’abord une rivalité de classe entre la bourgeoisie lyonnaise et le côté plus populaire et ouvrier de Saint-Étienne. Au-delà des clubs, cette rivalité marque les deux villes de manière plus générale. L’antagonisme tient également du fait qu’ils ont tous les deux été au sommet du championnat à des époques différentes. Les Stéphanois ont remporté de nombreux titres dans les années 60 et 70 alors que les Gonnes ont remporté les leur au début des années 2000.

Cette rivalité est telle qu’elle a empêché la venue d’un ancien lyonnais chez les Verts il y a peu. De nombreux supporters des Stéphanois s’opposent véhément à la venue d’Anthony Mounier, ancien joueur de l’OL, car il avait tenu des propos controversés vis-à-vis de l’ASSE. Trois jours après avoir signé son contrat, Mounier quitte Geoffroy-Guichard à cause du climat beaucoup trop hostile à son égard.

Embed from Getty Images

Une nouvelle histoire de rivalité est publiée un lundi sur deux à 18h sur la page Facebook. Les histoires déjà publiées arriveront prochainement sur le site.

Articles récents

Catégories

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.