Lokeren, un club qui avance dans l’ombre

Lorsque l’on évoque la D1 belge, on pense inévitablement à Anderlecht, au Standard, à la Gantoise, à Bruges ou encore aux surprenants Ostende et Zulte Waregem. Idem lorsqu’on nous parle du Sporting : on a tendance à penser au Sporting d’Anderlecht ou au Sporting de Charleroi. Or il en existe un troisième : le Sporting Lokeren.

Lorsqu’on se penche de plus près, et que l’on regarde les statistiques de ces dernières années, on peut facilement constater que ce club assez méconnu dans la partie francophone du pays, fait son petit bout de chemin, et pas des moindres. En effet, le club en est à sa 20ème saison consécutive en D1

Des 16 clubs de Pro League, seuls les « 5 grands » (Anderlecht, Bruges, le Standard, Genk et la Gantoise) font aussi bien, ou mieux que Lokeren.

Lors de ses 20 saisons consécutives en D1, le club a fini une fois 3ème, une fois 4ème et trois fois 5ème. De plus, depuis que le système des Playoffs est d’application en Belgique, le club a participé trois fois aux playoffs 1, sur les sept éditions.

Coupe de Belgique et Europa League

Lokeren a connu une de ses plus belles époques lors de cette décennie, en empochant deux Coupes de Belgique, les deux premières de sa large histoire (2012 et 2014). La dernière a été suivie d’une présence sur la scène européenne lors de la saison 2014-2015. Elle s’est soldée par 10 beaux points et une honorable 3ème place de son groupe en Europa League.

Concernant la Coupe de Belgique gagnée en 2012, Lokeren a battu Courtrai en finale, au Stade Roi Baudoin, sur le score de 1/0. En 2014, le résultat et le lieu sont les mêmes mais l’adversaire est différent : Les waaslandiens viennent à bout de Zulte Waregem grâce à un but de Scholz.

Un président supporter

Comment évoquer le Sporting Lokeren sans parler de son charismatique président, Roger Lambrecht ?

Président de Lokeren depuis 1994, il en est fan depuis sa plus tendre enfance. Il y a même joué dans les divisions inférieures. A 85 ans, ce riche homme d’affaires est toujours à la tête de son club de cœur et ne compte pas le lâcher de sitôt.

Personnalités passées par Lokeren

586887922
Kiki le constant

A qui pensez-vous lorsqu’on vous évoque le mot « Clubman » ? A Steven Gerrard ? Lionel Messi? Andres Iniesta ? Francesco Totti ? Pourquoi aller si loin alors qu’on peut en trouver un à une trentaine de kilomètres d’Anvers ? En effet, Killian Overmeire, le capitaine emblématique du Sporting, s’habille de noir, jaune et blanc depuis toujours. Joueur pro depuis 2003, il est également passé par toutes les équipes de jeunes de Lokeren.

Il est certainement le gardien le plus sympathique et le plus sous-estimé de la Pro League, Copa (Boubacar Barry, de son vrai nom) évolue au Daknam depuis 2007. Gardien titulaire de la belle équipe de Beveren entre 2003 et 2007, ayant évolué aux côtés de Gervinho, Emmanuel Eboué ou autre Yaya Touré, une belle carrière s’annonçait devant lui. Son sommet, il l’atteint lors de la Coupe d’Afrique des Nations en 2015, en remportant la compétition avec son pays, la Côte d’Ivoire. Copa est décisif en finale en inscrivant le penalty décisif et en arrêtant celui du gardien ghnaéen.

Georges Leekens a connu trois passages à la tête du Sporting (entre 1999 et 2001, 2007 et 2009 ainsi que 2015 et 2016). Il est certes connu du grand public pour avoir dirigé les Diables Rouges et avoir claqué la porte brutalement, laissant les commandes à Marc Wilmots. Il a été limogé en octobre de cette année suite aux mauvais résultats de son équipe, laissant place à l’islandais Rúnar Kristinsson

On pense à d’autres bons joueurs passés par le Sporting, comme Vanaken et De Bock (évoluant aujourd’hui à Bruges) , Hamdi Harbaoui (Anderlecht), Denis Odoi (Fulham), Mbaye Leye (Zulte Waregem), Jérémy Perbet (La Gantoise) et d’autres.

Certes le club connaît une saison délicate, il pointe aujourd’hui à la 13ème place de la Pro League avec 12 points, la route est encore longue et on espère pour son président, son capitaine et tous leurs supporters fidèles, qu’ils continueront à évoluer en division 1 la saison prochaine et que cette belle série ne va pas brutalement s’arrêter cette année.

Mariano Spitzer

Articles récents

Catégories

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.