Il raccroche les crampons à 24 ans

David Izazola, joueur mexicain, a annoncé sa retraite du football professionnel. Mais la raison n’est pas aussi rose que ça en a l’air.

n_chivas_guadalajara_mundo_tricolor-3150192David Izazola a annoncé sa retraite footballistique. A la base, cette information nous est guère intéressante. Mais en allant plus loin dans les détails, il y a une particularité qui pose débat. En effet, l’ancien de Pumas UNAM est alors âgé de seulement 24 ans. Il vient d’annoncer, par le biais de son compte Twitter, que sa décision était due à la mauvaise gestion qui existent entre les clubs de la ligue mexicaine.

«Je ne recule pas en raison du manque d’opportunités, mais par choix. Ce qui me motive d’arrêter ma carrière en tant que footballeur professionnel est le mauvais traitement donné à nous, Mexicains joueurs, dans notre propre maison », a déclaré Izazola.

De plus, il a aussi blâmé les dirigeants mexicains par la mauvaise performance de l’équipe nationale mexicaine d’il y a quelque peu parce que « la Fédération gère seulement sur la base de l’argent et non pas sur les capacités des joueurs. »

Au début, David Izazola a été considéré comme l’un des jeunes joueurs les plus prometteurs des Pumas, un des clubs de la capitale mexicaine  . Cependant, et même si il est devenu l’équipe des jeunes du Mexique (joué dans le Monde des moins de 20 en 2011), il n’a seulement joué 588 minutes.

Il a également tenté sa chance à Querétaro et San Luis (Mexique), ainsi qu’au Budapest Honved en Hongrie, mais en vain.

L’heure donc est à se demander si la Fédération mexicaine ne doit être restructurée, quand on sait que ce n’est pas la première plainte. Demandez à Carlos Vela, il vous dira aussi qu’il y a bien des antécédents.

jji.png

Articles récents

Catégories

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.